Faire un essai argumentatif


Il n'existe pas de règles strictes pour écrire un essai argumentatif. Cependant, vous devez respecter des règles générales propres à cet exercice, même s'il existe des tolérances. Quelle que soit la forme de votre argumentation, il est important de rédiger votre travail en trois grandes étapes:
1. Une introduction
2. Un développement
3. Une conclusion


1. Faire le plan
Votre travail doit obligatoirement suivre un plan. Ce plan correspond aux idées essentielles et secondaires que vous allez argumenter dans votre développement. Votre plan doit être concis et simple. Il ne s'agit pas de faire de longues phrases mais de nominaliser vos idées.
Votre plan doit donc comporter:
- vos deux ou trois idées essentielles
- pour chacune d'elles, vos idées secondaires, c'est-à-dire les idées qui vont vous permettre de soutenir votre argumentation
- pour chacune de vos idées secondaires, des illustrations propres à votre vécu personnel, à vos opinions et/ou à votre culture générale.

2. Faire l'introduction
Votre introduction sert à guider le correcteur avant la lecture des arguments développés ultérieurement, et doit donc être clairement détachée du reste de votre travail.
- L'introduction est un tout indissociable: elle est constituée d'un bloc unique et ne doit pas comporter plusieurs paragraphes.
- Elle ne doit pas être trop longue, ni trop courte: quelques lignes suffisent à exposer les grandes lignes de votre travail.
- Elle ne doit pas comporter d'arguments personnels: vous devez y exposer le sujet et la façon dont vous allez le traiter, c'est-à-dire poser la problématique du sujet.

L'introduction est composée de trois partie:
1) Le sujet amené: reprenez le sujet avec vos propres mots. Vous pouvez lui apporter une touche personnelle en le situant dans le temps et/ou dans l'espace. Dites, par exemple, si le problème posé dans le sujet est en adéquation avec votre époque et avec votre contexte culturel et/ou géographique.
2) Le sujet posé: essayez de dégager de ce sujet une problématique, c'est-à-dire la question essentielle qui est sous-entendue dans le sujet amené.
3) Le sujet divisé: exposez brièvement votre plan. Cette partie va vous permettre de guider le lecteur dans votre développement: vous lui annoncez de quoi vous allez parler et dans quel ordre. Vous devez donc énumérer, en une phrase, les deux ou trois idées essentielles que vous allez traiter: Nous débuterons cette argumentation par... pour démontrer que... Enfin, nous nous pencherons sur... En clair, essayez de donner une articulation à vos différentes parties.

3. Faire le développement
Limitez-vous à un développement en deux ou trois parties qui correspondent à vos idées essentielles.
- chaque partie du développement correspond à une idée essentielle, donc à un paragraphe.
- chaque partie du développement doit être clairement détachée du reste du travail. Il est donc nécessaire de sauter une ligne entre chaque partie. Enfin, n'hésitez pas à sauter deux lignes pour encore mieux détacher l'ensemble du développement de l'introduction et de la conclusion.
- les différentes parties doivent être équilibrées: elles doivent avoir, plus ou moins, la même longueur.
- les règles de rédaction de chacune des parties sont les mêmes.
- les idées essentielles doivent être suffisamment éloignées des autres (pour / contre, cause / conséquence...) afin que le lecteur ne retrouve pas d'éléments identiques ou similaires dans les différentes parties.

La rédaction d'une partie répond généralement aux règles suivantes:
- énonciation de l'idée essentielle: vous devez exposer, dès la première phrase, votre première idée essentielle.
- argumentation (idée secondaire): votre idée essentielle peut être divisée en plusieurs idées secondaires. Traitées l'une après l'autre, ces idées secondaires vont vous permettre d'argumenter et d'aborder en détail les différents éléments de votre idée essentielle.
- illustration / exemple: il est important d'illustrer la première idée secondaire avec un exemple tiré de votre expérience personnelle et/ou de votre culture générale.

4. Faire la conclusion La conclusion constitue la dernière partie de votre travail. Il est important d'y apporter grand soin afin de laisser le lecteur sur une bonne impression. La conclusion est généralement composée de deux parties:
1) une synthèse de l'ensemble de votre développement: Vous reprenez ici, sans les répéter, les éléments qui vous paraissent les plus marquants de votre travail. Il s'agit, par exemple, de peser le pour et le contre des idées essentielles que vous avez développées, et qui peuvent représenter deux points de vue différents. C'est à vous d'y apporter une nuance, d'en tirer une leçon, une morale et d'en faire part au lecteur.
2) une ouverture au sujet que l'on vous a proposé au départ: Proposez au lecteur une nouvelle piste de réflexion à partir du sujet initial. Reformulez cette nouvelle piste, cette ouverture, comme s'il s'agissait d'un nouveau sujet d'essai argumentatif.

Fiche élaborée à partir de Réussir le Dalf Niveaux C1 et C2 du Cadre européen commun de référence, Didier, 2007.

9 commentaires:

  1. merci pour cet article, vraiment très intéressant et utile

    RépondreSupprimer
  2. Je vous remercie pour l'article lequel m'aidé beaucoup à comprendre mieux l'essai.

    RépondreSupprimer
  3. je suis sur que cela va m'aider pour mieux réussir l'examen DALF :) merci pour l'article!

    RépondreSupprimer
  4. Je prepare mon DALF C2 et je suis tombe sur votre article, il est vraiment interessant. Merci! =)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, excusez-moi de vous déranger,



    J'aimerais faire connaître mon site Internet à vos étudiants et aux lecteurs de votre blog.
    Ce dernier parle de la France, sa civilisation et de sa culture en français facile.
    Vous avez un exemple ici :

    http://www.franska.fr/civilisation/1/125/Voici_la_France_:_Paris_/

    Le lien est ici du site est ici :
    www.franska.fr

    Je peux aussi vous envoyer des affiches au format
    A4 pour faire connaître le site Internet dans votre
    centre de langue ou à vos élèves.


    Merci beaucoup !
    // Louis

    RépondreSupprimer
  6. Il faut que vous disiez d´où vous avez pris cet information, dans ce cas le livre Réussir le Dalf de l´éditorial Didier.

    RépondreSupprimer
  7. je vais bientôt faire mon c2 deux et je suis prêt à le présenter la semaine prochaine je pense et donc je viens de regarder ce blog et je suis très content merci et voilà

    RépondreSupprimer